Sutovksy-Onishuk Poikovsky (2013)

 

Pour ne pas bronzer idiots, vous pouvez toujours soudoyer notre bibliothécaire Christian Vadot afin d’emporter un livre d’échecs sur la plage : On trouvera la liste des titres disponibles à l’onglet bibliothèque.

Quelques conseils de livres tactiques pour cet été :

  • L’œil tactique de Neiman : beaucoup d’explications et d’exemples classiques.
  • Les Motifs combinatoires de Blokh (Combinative Motifs) : 1206 puzzles en notations algébriques pour les plus motivés
  • Tactics, Tactics, Tactics ! Volume 4 pour les plus chevronnés, des exemples issus de la pratique récente assez difficiles avec pointe et contre-pointe. Le diagramme de la semaine en est extrait.

 

Yousoupov – Van der Wiel (Olympiades de Lucerne 1982) – variante de la partie

 

Les blancs jouent et gagnent.

Cette position méconnue provient d’une variante que M. Tal montra à A. Yousoupov à l’issue de la partie.

Un excellent et difficile exercice  pour s’entrainer à trouver les coups candidats.

Karpov-Topalov Dos Hermanas (1994)

 

Moins célèbre que la partie jouée, entre ces deux adversaires, la même année à Linarès, laquelle est entrée dans la légende grâce à son 20ème coup,

La partie Karpov-Topalov, jouée à Dos Hermanas en 1994, s’est néanmoins achevée par une belle combinaison.

Saurez-vous la retrouver ?

PS

Question subsidaire : Saurez-vous où trouver Dos Hermanas ?

 

Poulougaïevsky – Szilagyi Moscou (1960)

Petit problème tactique tiré d’une partie.

Auriez-vous fait aussi bien que Poulougaïevsky ?

Les Blancs jouent et gagnent ou plutôt ont joué et ont gagné…