Les blancs jouent et gagnent.

Cette position méconnue provient d’une variante que M. Tal montra à A. Yousoupov à l’issue de la partie.

Un excellent et difficile exercice  pour s’entrainer à trouver les coups candidats.

Yousoupov – Van der Wiel (Olympiades de Lucerne 1982) – variante de la partie

Une pensée sur “Yousoupov – Van der Wiel (Olympiades de Lucerne 1982) – variante de la partie

  • 15 juillet 2017 à 19:21
    Permalien

    Au coup précédent, un pion blanc était en d4 et un noir en e6.
    Tal avait suggéré de pousser d5. Après le prise exd5, on obtient la position du diagramme.
    1. Txe5 Dxe5
    2. Cf6+ Fxf6 quasi forcé
    3. Dxf6 (pour menacer mat en g7) Dxe5 semble tout tenir mais…
    4. Te3 (Il fallait le voir) gagne

Laisser un commentaire