Les Dames se sont plu à Sceaux

Troisième ronde de Critérium Dame. Aujourd’hui, les Dames jouent à Sceaux.

Le match débute mal. Michel d’humeur aussi maussade que le temps, perd rapidement. Dominé dès l’ouverture, la partie s’achève sur une boulette.

 

Deux heures plus tard.  Christian, d’humeur Nimzovitch, a profité de sa bonne position d’ouverture. Il accule son adversaire en zugzwang. Ce dernier propose nulle… avant d’abandoner un coup plus tard. Un joueur de poker sans doute.

 

Jean-Luc, notre président, obtient une position dominante. Il a trois pions pour la qualité : paire de Fous des pions centraux font régner la loi sur l’échiquier. Cependant la situation devient moins claire. Il se retrouve en finale Dame et Fou contre Dame et Fou de même couleur avec deux pions en plus.  A la suite d’échecs, son adversaire devrait réduire le déficit à un pion. Jean-Luc refuse la répétition et donc la nulle. Bien lui en prend. Il l’emporte peu après à la suite de quelques coups précis.

 

Au premier échiquier, Gérard est dans une finale digne d’une étude. Il a Fou et Cavalier contre Tour. (En dépit de la tradition putéolienne qui veut que l’on soit dans la situation inverse). Cependant son adversaire a l’initiative. Le Scéen propose nulle dans cette situation peu claire. Gérard accepte permettant à l’équipe de gagner 2 à 1 et de rester en tête du groupe.

 

Laissez un commentaire