Sombre week-end pour nos équipes de « Nationale »

2 rondes de Nationale 3 les 16 et 17 novembre et autant de défaites, une ronde de Nationale 5 à domicile et un petit nul… pas la joie pour ce week-end automnal à Puteaux.

samedi 16, tous inquiets, sauf le Président….

La feuille de match ne présageait rien de bon, entre 100 et 250 Elo d’écart à chaque table en faveur du Canal St Martin… bref il fallait éviter un cinglant 8-0. Ce fut fait avec les honneurs, Michel gagnant à la pendule, Arthur et Fabrice arrachant la nulle, Bruno Touati laissant filer la nulle (et peut être mieux)…. bref tous se battirent avec énergie.. mais ce ne fut pas suffisant, 5-1 pour les Parisiens.

La rencontre du dimanche à Paris face au JEEN s’annonçait plus équilibrée, voire gagnable dans l’optique de la lutte pour le maintien. Hélas le résultat fut lui aussi en notre défaveur, malgré la victoire du Président et d’Arthur, et encore une nulle de Fabrice, 5 à 2 pour les « Normaliens ».

Bref il va falloir une sacré dose de courage et de réussite pour redresser la situation, d’autant plus que les 3 ou 4 derniers descendront en Nationale 4 en fin de saison…. sur 10 clubs dans le groupe ça fait beaucoup, beaucoup trop pour nos valeureux joueurs!

L’équipe de Nationale 5 recevait Malakoff ce dimanche. Malakoff laminé par Meudon (6-0) à la 1ère ronde ne se présentait qu’à 5… et avec une équipe à priori plus faible (sauf au 1er échiquier), donc tout s’annonçait bien… mais la suite fut bien compliquée.

concentration maximale… et la journée fut longue!

André et Christian Arber gaffent et Malakoff prend la tête… Habib se complique la vie, et succombe à l’attaque adverse, heureusement que Christian Romain construit calmement son succès et nous ramène à un point de Malakoff. Tout repose sur les épaules (solides) de Mohamed au 1er échiquier face à un adversaire mieux classé. Mohamed ne propose pas la nulle (pourtant tentante) pour arracher le match nul pour l’équipe. Après plus de 5 heures de jeu et une finale de Tours et Pions bien maîtrisée, Mohamed nous permet d’égaliser 3-3… loin de la victoire espérée au départ!

Une réflexion au sujet de « Sombre week-end pour nos équipes de « Nationale » »

  1. Je pense que mon adversaire s’est laissé tomber plutôt que de jouer une déprimante finale de pièces mineures avec une pièce de moins et les 30″ d’incrément
    Milieu de jeu très compliqué et la combinaison qui gagne une pièce ont nécessité beaucoup de calcul de part et d’autre.

Laisser un commentaire